Tzvetan Todorov s’appuie sur Esther Benbassa pour critiquer les laicards !

jeudi 24 février 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Tzvetan Todorov s’appuie sur Esther Benbassa pour critiquer les laicards !

Commençons par dire que la laicité n’implique pas l’adoption d’une vision ethnique monocolore du type la France des Eglises. Elle ne s’oppose pas au multiculturalisme du moins si l’on dit comme Todorov que nous sommes tous des « êtres multiculturels » avec de multiples appartenances. Ajoutons que la laicité n’est pas plus la pièce avancée d’un quelconque nationalisme.
T Todorov ne valorise d’ailleurs pas le multiculturalisme qui ’est pour lui ni un bien ni un mal. En ce sens une large partie de son propos ne fera pas souci à de nombreux laiques. Il n’en va pas de même pour la fin de son texte qui est une vulgaire insulte à tous les laiques.
Laicard ! L’insulte sonne comme son pendant de l’autre « camp » à savoir « communautariste » ou auparavant corporatiste, à ceci près que le communautarisme est une notion disposant d’un contenu sérieux et que le terme ne fonctionne pas uniquement comme idéologie ou stigmate - ce qu’elle fait néanmoins souvent . Le communautarisme peut être simplement un outil scientifique d’analyse. Par contre il en va différemment pour laicard. Ce terme n’a aucun contenu autre que comme stigmatisation des laiques et de la laicité de la part des religieux ou des religiophiles.

PLus positivement, il faut redire que les laiques ne sont ni pour ni contre les religions. Ils peuvent librement être des « religio-critiques », comme dans toute démocratie et dans tout Etat de droit qui respecte la liberté de conscience, pour peu bien sûr que cela ne soit pas le masque d’un racisme (judéophobie ou islamophobie). C’est d’ailleurs la laicité qui permet une telle situation de neutralité et de paix . A défaut on aurait nécessairement un affrontement constant des opinions. Il convient donc de refuser de se faire traiter de laicard dès lors que l’on défend simplement la laicité. Ce sont les religieux et les religiophiles qui sont pour la guerre de position sur l’existence de Dieu, sur le bienfait ou les méfaits des religions. Les laiques refusent de se placer sur ce terrain. Notez que si ce terrain est ouvert à la bataille ils ne resteront pas l’arme au pied. Que les choses soient claires ! Mais ce n’est pas leur position première.

Importance du mot . Dès lors que le terme prononcé avec haine comme j’ai pu l’entendre il ressort du vocabulaire de la diffamation ou de la discrimination . Il pourrait figurer dans la liste des différents champs du combat antiraciste. Et donc ne plus être lu comme une opinion. On en est pas là !

Un autre point est à soulever. On sait par ailleurs que l’extrême-droite use de la laïcité pour conforter son projet réactionnaire habituel. Il faut savoir qu’en l’espèce le FN tord la notion de laïcité pour défendre une France catho-laique contre une France des minarets ou une France du Hallal. Cela n’a rien a voir avec la laicité mais beaucoup plus avec de l’islamophobie. Il serait donc bon de na pas amalgamer dans une même opprobre tous les laïques de France, de droite et de gauche, avec l’extrême-droite islamophobe. On risquerait fort pour le coup un effet d’amalgame plus dangereux .

CDLR

Tzvetan Todorov : « Nous sommes tous des êtres multiculturels »
Un entretien avec Luc Chatel

Historien et philosophe, chercheur au CNRS, Tzvetan Todorov analyse les discours politiques sur l’immigration, en France comme en Europe. Et décrypte les contresens, les raccourcis et les non-dits que révèlent souvent les débats autour de ce sujet.

http://www.temoignagechretien.fr/ARTICLES/Societe/Tzvetan-Todorov-%c2%ab-Nous-sommes-tous-des-etres-multiculturels-%c2%bb/Default-18-2236.xhtml


Brèves

8 janvier 2017 - Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale

Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale