Ségolène Royal souhaite une charte laïque dans les services publics

dimanche 22 juin 2008
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Par LEXPRESS.fr, mis à jour le 10/06/2008 à 12:02 - publié le 10/06/2008

L’ex-candidate socialiste à l’élection présidentielle Ségolène Royal a plaidé lundi à Rennes pour la mise en place d’une charte laïque dans les services publics, lors d’un débat organisé par l’hebdomadaire Marianne sur le thème « La laïcité à la française est-elle en danger ? ».

« Une charte laïque dans la fonction publique serait très utile afin de ne pas laisser les agents démunis, sans règles applicables partout de façon homogène », a estimé la présidente de la région Poitou-Charentes.

Elle a notamment évoqué des situations « inadmissibles » dans les hôpitaux, où certains hommes refusent que leurs épouses soient soignées par des hommes, invoquant des motifs religieux, ou encore dans les piscines municipales où des horaires sont aménagés pour éviter la mixité.

« Quand il y a des horaires aménagés dans les piscines, ça ne doit jamais être pour des critères religieux », a-t-elle martelé en dénonçant les municipalités, « y compris socialistes, qui ont cédé ».

Ségolène Royal est également revenue sur les propos sur la religion tenus par Nicolas Sarkozy ces derniers mois et qui ont fait polémique.

« Le chef de l’Etat réécrit à sa manière l’histoire de notre laïcité. Ce ne sont pas des écarts de langage : ces propos expriment une conception révisionniste de la laïcité qui n’est pas acceptable », a-t-elle estimé.


Brèves

8 janvier 2017 - Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale

Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale