Ni extrême-droite, ni intégrismes religieux - Christian DELARUE

vendredi 11 mai 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Ni extrême-droite ni intégrismes religieux

Il s’agit de combattre les contre-mouvements réactionnaires de tout type. Ils sont dangereux et ils se développent aussi bien en Europe que dans le monde. Ils sont dangereux et ils se développent aussi bien en Europe que dans le monde.

Il s’agit aussi de percevoir ce qui émerge négativement (domination, oppression, violence,...) et non pas positivement (émancipation, égalité, réciprocité,..) et donc, au-delà de ce qui est stable et actuel,percevoir, y compris à gauche (thème de l’aimantation dans une perspective contre-hégémonie vers/à des groupes réactionnaires e ce par usage de l’unification populiste, de la globalisation, de la communautarisation, du campisme) des processus d’extrême droitisation.

PREMIERE PARTIE : CRITIQUE DU CAMPISME

I - Sur l’extrême-droite

1) - La Horde – cartographie de l’extrême droite française (printemps 2018)

http://lahorde.samizdat.net/2018/03/13/cartographie-de-lextreme-droite-francaise-printemps-2018/

La cartographie de l’extrême droite française par La Horde est très utile. Il importe de la consulter chaque année. A partir d’elle on peut approfondir tel ou tel aspect, suivre tel ou tel courant.

2) Une critique (que je partage que pour partie) de Le Monde libertaire
- 50 nuances de haine
https://monde-libertaire.net/?article=50_nuances_de_haine

3) Ma critique : Cette cartographie de la Horde fait silence contre l’islamisme ou l’intégrisme musulman . Quand la critique est unilatéralement portée que sur un camp on nomme cela du campisme. Certains se focalisent que contre les intégristes musulmans et d’autres font le contraire.

II - AILLEURS

1) - Il faudrait désormais y ajouter les groupes « ext-dte » en Europe :

En Allemagne : l’AFD (originellement issue d’une scission de la CDU)

En Autriche, suivre Norbert Hofer (FPÖ).

En Pologne, le Parti ultraconservateur, Droit et Justice (PIS) est revenu au pouvoir en 2015

Le FIDESZ, parti de Mr Orban, est membre du Parti populaire européen (PPE)

D’autres encore

2) - Dans le reste du monde

Extrême droite par pays — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Extrême_droite_par_pays

3) Soutenir le peuple palestinien est nécessaire mais sans populisme sans communautarisme.

Il s’agit donc de ne pas approuver tout les groupes réactionnaires qui y sévissent.

Au lieu de critiquer BDS - que je soutiens - vaut mieux viser le Hamas par exemple.

Contexte : Vu propos antisémite de M Abbas : inadmissible.

III - EXTRAITS en 9 points de repère du document de LA HORDE :

1. LE RASSEMBLEMENT NATIONAL, ex-FRONT NATIONAL

Fondé en 1972 entre autres par les néofascistes d’Ordre nouveau, le Front National (FN) rassemblait au début des années 1980 différents courants de l’extrême droite, des plus traditionnels aux plus radicaux, sous l’autorité de son président Jean-Marie Le Pen. La scission de 1998 a affaibli le parti durant plusieurs années, jusqu’au congrès de Tours de 2010, où Marine Le Pen a succédé à son père avec la volonté affichée de s’affranchir des courants historiques du nationalisme français. Le FN a sous sa présidence joué les équilibristes entre une ligne nationale-républicaine incarnée par Florian Philippot, et un courant national-conservateur menée par Marion Maréchal-Le Pen.

2. Les républicains

Depuis l’arrivée à sa tête de Laurent Wauquiez, le parti libéral-conservateur a pris un virage à droite encore plus net, appuyé par Sens Commun ou Oser la France .

3. Les souverainistes

le Mouvement pour le France fondé par Philippe de Villiers. Les Patriotes de Florian Philippot, l’UPR de François Asselineau.

4. Les néoréactionnaires

Collectif réactionnaire soutenu par la droite catholique, la Manif pour Tous (LMPT) a organisé en 2012-2013 des manifestations massives contre le projet de loi sur le mariage homosexuel.

5. Les catholiques traditionnalistes

Avec comme mot d’ordre « Dieu, Famille, Patrie », Civitas en est la principale organisation d’agitation politique.

6. Les nostalgiques du FN à Papa

Fondé en 2009 par Carl Lang, ancien n°2 du FN, le Parti de la France

7. Les groupuscules radicaux

8. Les skinheads d’extrême droite

9. L’extrême droite sur internet

http://lahorde.samizdat.net/2018/03/13/cartographie-de

XX

SECONDE PARTIE : POUR UNE CRITIQUE NON CAMPISTE

XX

IV - La critique et le combat contre l’extrême-droite

Le FN et d’autres groupes d’extrême-droites de type identitaire ou laîcard (RL) ou fasciste historique ou pro-nazi ou certaines personnalités allant de Zemmour à Dieudonné en passant par Soral sont combattus de plusieurs chefs d’accusations qui vont de soutien à la classe dominante nationale sous couvert de patriotisme (mais ils ne sont pas les seuls sur le créneau car d’autres le font au nom de la démocratie-souveraineté) à un patriotisme de repli communautariste.

Ce patriotisme est volontiers xénophobe et cette xénophobie est sélective car les migrants du sud (des pays du Maghreb, d’Afrique noire et des pays dit ACP) et les Roms sont plus visés. Or il y a des liens de solidarité à promouvoir avec les peuples-classe des pays ACP.

Ce patriotisme est aussi raciste et ce racisme va aussi bien contre les juifs que contre les musulmans, ces derniers sont tous vus sous l’angle amalgamant de l’islamiste ou de l’intégrisme musulman sexoséparatiste et sexyphobique. Du coup les musulmans laïques et progressistes se trouvent coincés entre deux haines, celles de l’extrême-droite et celle des intégristes religieux.

Musulmans laïques progressistes, coincés entre deux haines. C Delarue
http://amitie-entre-les-peuples.org/Musulmans-laiques-progressistes-coinces-entre-deux-haines-C-Delarue

XX

IV - La critique et le combat contre les intégristes religieux

Les intégrismes religieux des trois grands monothéismes et de leurs différents courants historiques sont aussi à combattre pour leur intransigeantisme. Ce nom fut donné d’abord au catholiques les plus réactionnaires et autoritaires en matière de moeurs. Les intégristes juifs haredim et musulman ne sont pas à oublier dans cette critique. D’autant moins qu’ils sont agissants.

XXX

INTEGRISME : Contre tous les contre-mouvements réactionnaires religieux.

Un contre-mouvement est par définition réactionnaire. La « droitisation du monde » (Cusset) ou la « pente régressive » (Geiselberger, 2017) ou plus fortement la « dé-civilisation du monde » (Nachtwey, 2017) voire, au plus haut niveau, son « ensauvagement » (cf montée du terrorisme et du militarisme - Delpech) se remarque aussi au sein des religions. On ne saurait faire l’impasse sur ce phénomène de violence franche ou non, publique ou privée, à plusieurs niveaux (pas que les terroristes).

Un intégriste religieux est par définition (1) régressif et réactionnaire. Ce qui est réactionnaire est définit par divers rejets des conquêtes des mouvements progressistes. Les progressistes se mobilisent pour la pluri-émancipation(s) : contre le « classisme » (domination de classe), contre le sexisme, contre le racisme mais aussi contre les intégrismes religieux.

11 POINTS pour aider à un combat contre les croyants réactionnaires.

1 - ANTIRACISME UNIVERSALISTE et RELIGION : Il y a eu et il y a encore trop d’ exclusions et d’autres maux particulièrement graves contre des juifs comme il y a des exclusions et des maux particulièrement graves contre des musulmans. Les chrétiens de divers courants peuvent subir eux aussi diverses persécutions du fait de la religion. Il convient d’adopter une position universaliste d’opposition aux persécutions. Comme on doit et on devrait le faire quand des athées sont persécutés, ce qui arrive dans nombres de pays musulmans.

2 - INTEGRISMES RELIGIEUX NEFASTES : Mais il existe des intégrismes religieux dans quasiment toute religion importante. Les intégristes catholiques furent les premiers à être nommés tels pour leur « intransigeantisme » doctrinal et comportemental en matière de moeurs.

3 - Il existe des JUIFS HAREDIM - intégrisme religieux spécifique - à combattre. Ils sont minoritaires.

4 - Il existe aussi des MUSULMANS et MUSULMANES INTEGRISTES à combattre. Il y en a de plus en plus qui sévissent dans les quartiers populaires. Ils imposent le voilage des femmes. Cf les « campagnes d’hidjabisation » en Algérie et ailleurs. Y compris des très jeunes filles. Deux ans à peine parfois. Il faudrait l’interdire.

5 - Evitons deux procédés néfastes : l’essentialisation et l’amalgame.

6 - Evitons aussi la mise en communauté forcée des croyants que ce soit pour les protéger (complaisance silencieuse par amalgame) ou pour les accuser. Ils sont divers. Même les intégrismes religieux sont divers.

7 - Adoptons une position générale : contre les intégristes religieux de toute religion, pas contre les autres croyants.

8 - Combattons le sexoséparatisme des intégristes religieux qui veulent un hyperpatriarcat avec les femmes au foyer avec les enfants.

9 - Combattons la sexyphopbie des intégristes religieux qui ne supportent pas de voir un élément féminin (peau ou forme ou objet ou vêtement). Il n’y a alors pas que la question de devoir se couvrir les cheveux en ce cas.

10 - Refusons l’athéophobie et l’homophobie ainsi que le refus de la laïcité chez les intégristes religieux .

11 - En fin refusons le séparatisme raciste qui voudrait séparer selon l’apparence. Il ne faut pas mélanger le besoin ponctuel d’être ensemble chez les femmes et vouloir réunir selon la couleur de peau.

Ces phénomènes sociaux viennent s’inscrire dans un contre-mouvement plus large porteur de diverses crispations identitaires et communautaires tant celles dominantes sous forme de nationalisme xénophobe ou d’hystérie sécuritaire que celles plus en lien avec des groupes sociaux dominés (au plan économico-social ou au plan géopolitique), groupes qui déploient tous les conservatismes, d’origine religieuse ou non. En face on trouve divers mouvements progressistes et de pluri-émancipations.

Christian DELARUE

1) INTEGRISME RELIGIEUX en quelques lignes

sur BELLACIAO
http://www.bellaciao.org/fr/spip.php?article152342

ou sur

http://www.gauchemip.org/spip.php?article27963

Altermondialisme et antiracisme vs islamisme radical et intégrismes religieux . Christian Delarue (in URGENCE ANTIRACISTE - Pour une démocratie inclusive).
http://amitie-entre-les-peuples.org/Altermondialisme-et-antiracisme-vs-islamisme-radical-et-integrismes-religieux

ou version antérieure

URGENCE ANTIRACISTE : Que faire des intégrismes religieux ? C Delarue - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/Que-faire-des-integrismes-religieux-

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/010518/integrisme-contre-tous-les-contre-mouvements-reactionnaires-religieux