Les cloches de Tocqueville - Vingtras (médiapart)

samedi 10 novembre 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 12%

Les cloches de Tocqueville

09 novembre 2012 Par Vingtras

http://blogs.mediapart.fr/blog/vingtras/091112/les-cloches-de-tocqueville

Que Robert Planquette* me pardonne ce mauvais jeu de mots qui est un lointain souvenir de l’humour khâgneux, mais il me semble bien que la semaine qui s’achève a été dominée par la figure tutélaire d’Alexis de Tocqueville (« La démocratie en Amérique ») avec ces élections outre Atlantique qui nous ont évité le pire, et aujourd’hui, avec ce « rapport Jospin » qui est censé « donner un nouvel élan à la démocratie, par un fonctionnement exempaire des institutions publiques ».

Si les cloches de la victoire ont bel et bien sonné pour Barak Obama, les cloches de l’imagination et du renouveau n’ont guère inspiré les quatorze membres de la Commission présidée par le plus « janséniste des socialistes », l’ancien premier Ministre Lionel Jospin.

En effet quand on examine les « mesures phare » qui ont été proposées ( non cumul des mandats, mise en place de 10% de proportionnelle, un parrainage citoyen pour tout candidat à l’élection présidentielle, réforme du statut pénal du chef de l’Etat ) on reste un peu surpris par la modestie de ces mesurettes qui ne répondent pas vraiment aux attentes citoyennes de représentativité, d’un allègement de la « nobliocratie » et du renouvellement de la classe politique.

Si effectivement le nouveau parrainage des candidats semble inspiré par cette « démocratie directe » chère à Tocqueville, pourquoi ne pas avoir strictement limité les mandats électifs et leur cumul dans le temps ? Pourquoi ne pas avoir avancé l’idée d’une proportionnelle citoyenne aux élections locales ? Pourquoi enfin proposer que 58 députés sur 577 soient élus à la proportionnelle sur une liste nationale alors qu’il eût été beaucoup plus démocratique de faire élire le Sénat au suffrage universel direct et à la proportionnelle ?

Quant au non cumul, nous verrons si le pouvoir social-démocrate pourra venir à bout de la fronde des députés et des sénateurs, de droite comme de gauche, qui y sont hostiles : cf les récentes déclarations de François Rebsamen (sénateur-maire de Dijon) ou de Gérard Collomb (il estime que « c’est une grosse bêtise »).

Ainsi la commission sur « la rénovation et la déontologie de la vie publique » n’a fait qu’effleurer les problèmes qui grippent le fonctionnement de la vie publique. Elle a proposé de nouvelles règles du jeu qui correspondent aux engagements du candidat socialiste pendant sa campagne présidentielle mais elle n’est pas allée au delà.

Alors pourquoi avoir réuni une commission qui s’est contenté du refrain que chante Grenicheux : « Je ne sais comment faire ! »

* auteur de la célèbre opérette « Les cloches de Corneville »


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/