LE FOSSE DES PRATIQUES POLICIERES en France et en Allemagne - Christian DELARUE

dimanche 10 mars 2019
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

LE (GRAND) FOSSE DES PRATIQUES POLICIERES entre la France et l’Allemagne

1) DOUBLE DROITISATION chez M Macron

La montée en force de la contestation populaire des Gilets jaunes en faveur de la justice sociale, fiscale et territoriale a permis de montrer plus encore un nouveau visage de la présidence Macron, et ce quelques mois à peine après l’affaire Benalla-Crase (été 2018 et rebondissements récents en lien avec la tentative de perquisition de Médiapart). A la droitisation économique et fiscale (cf Monique Pinçon-Charlot : « Les gilets jaunes sont en train de nous rendre le service du siècle » - regards.fr) s’ajoute la droitisation policière et pénale.

On évoque de plus en plus comme caractéristique du régime un « libéralisme autoritaire », autrement dit la conjonction de la liberté d’entreprendre pour les riches et la finance (avec les casses nécessaires des droits sociaux pour favoriser ces libertés économiques pour les privilégiés) et d’une puissante répression policière et pénale.

2 ) DERIVE REPRESSIVE REMARQUEE

Cette répression effroyable surprend beaucoup à l’étranger et dernièrement à l’ONU qui est intervenue en « alerte mondiale ». La France est nettement montrée du doigt.

La haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU a réclamé, mercredi 6 mars, à la France une « enquête approfondie » sur les violences policières qui se seraient produites pendant les manifestations des « gilets jaunes » depuis la mi-novembre.

Dans un discours prononcé devant le Conseil des droits de l’homme à Genève, Michelle Bachelet a déclaré que les « gilets jaunes » manifestent contre « ce qu’ils considèrent comme (leur) exclusion des droits économiques et de (leur) participation aux affaires publiques ».

Cf :
http://www.rfi.fr/france/20190306-gilets-jaunes-onu-demande-enquete-usage-force-bachelet

3 ) FRANCE - ALLEMAGNE

Il apparait cependant qu’il faille moins comparer la France et le Vénézuela que la France et l’Allemagne. Voici un passage comparatif très évocateur de la dérive que nous vivons :

« Le point crucial qui distingue les polices françaises et allemandes, selon Olivier FILLIEULE & Fabien JOBARD (cf article Un splendide isolement) est ceci : force reste à la loi ; force reste dans la loi. Pas de manifestant.e.s menotté.e.s et frappé.e.s par un policier. Pas de manifestant.e.s à terre et frappé.e.s. Pas de manifestant.e.s injurié.e.s. Pas de jets indiscriminés de gaz lacrymogène dans une foule composite engouffrée dans le métro, au prétexte que s’y seraient glissés des autonomes ou des casseurs. Pas de matraquage dans le dos de passant.e.s. Pas de perte de contrôle. Pas de gazage dans les entrèes ou les enceintes du métro. Au final, pas de polémique... »

Lire le texte complet, très instructif :
https://www.academia.edu/25602532/_Avec_Fabien_Jobard_Un_splendide_isolement_Les_politiques_françaises_de_maintien_de_lordre

Au-delà des doctrines et pratiques policières, il faudrait comparer aussi les deux Etats au plan pénal avec une possible sous-pénalisation d’en-haut et une sur-pénalisation d’en-bas .

4) EUROPE et UNION EUROPEENNE

A quelques mois d’une élection qui portera sur « l’Europe que nous voulons » on remarquera qu’il apparait difficile de combattre les nationaux-populismes d’extrême-droite en Europe avec des politiques ultra-libérales au plan économique et ultra-répressives au plan policier et pénal. Ces politiques réactionnaires qui font nettement l’affaire des riches et des multinationales au détriment des plus faibles nourrissent très visiblement la colère des classes populaires modestes et au-delà d’elles on voit qu’une large fraction du peuple-classe - les 99% - s’y oppose.

Quelles élites progressistes vont sortir du silence pour proposer une perspective politique d’intérêt général qui rassure les peuples sur leur avenir sur différents aspects ? En tout état de cause il va bien falloir proposer des dynamiques différentes et progressistes tant au plan social (avec des droits sociaux et des services publics maintenus) et écologique qu’au plan de la gestion des mouvements de foule et de la promotion de la démocratie en Europe. Le problème est que l’oligarchie aux commandes de la gouvernance de l’Union européenne n’entend nullement céder de la place à la démocratie qui doit impérativement demeurer restreinte. Votez ce que vous voulez et on continue comme avant : Austérité, précarité et travaillisme. Face à cela les syndicats de travailleurs et travailleuses peinent à promouvoir une Europe sociale contre une Europe du concurrentialisme à tout crin. Reste les gauches : PCF, FI, NPA et autres forces politiques. A voir !

L’Europe sociale ne tombera pas du ciel !
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/120219/l-europe-sociale-ne-tombera-pas-du-ciel

Cela passe d’abord par ne plus confondre Union européenne et Europe. M Macron ne distingue pas UE et Europe ! Le texte, traduit en 24 langues, et publié dans tous les pays de l’UE, passe de l’Union européenne (les 28 ou 27 pays selon que la Grande-Bretagne est comprise ou pas) aux 49 pays du continent européen.

Christian DELARUE

Violences policières : la France dans le viseur de l’ONU | ARTE Info
https://info.arte.tv/fr/violences-policieres-la-france-dans-le-viseur-de-lonu

Monique Pinçon-Charlot : « Les gilets jaunes sont en train de nous rendre le service du siècle » - regards.fr
http://www.regards.fr/la-midinale/article/monique-pincon-charlot-les-gilets-jaunes-sont-en-train-de-nous-rendre-le


Brèves

27 avril - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/