Juin 2009, le vent de la démocratisation souffle en Iran. C Delarue

samedi 20 juin 2009
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Juin 2009, le vent de la démocratisation souffle en Iran

Version modifiée le 24 juin 2009.

Censurée sur bellaciao

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article88457

La contestation du régime des mollahs prend de la vigueur et mérite soutien. Depuis l’écrasement contre-révolutionnaire de 1979 c’est un régime dictatorial avec une interprétation particulièrement autoritaire de l’islam qui s’est développée en Iran notamment contre les femmes et la jeunesse. Un tel régime ne saurait organiser des élections électorales avec un minimum de garanties démocratiques. Plusieurs observateurs ont donc constaté de nombreuses fraudes le 13 juin 2009. Dans plusieurs villes, Ahmadinejad l’a emporté à une très large majorité ; très significative des régimes corrompus !

Mais au-delà du conjoncturel, ce qui importe de souligner, c’est le dispositif de sélection des candidats qui vient donner au processus électoral un apparat trompeur. Une chronique de Bernard Dréano explique ceci en détail (1). Seuls les dignitaires adoubés « islam correct » par le régime pouvaient se présenter sur des bases nécessairement similaires. Les iraniens avaient donc le choix entre quelques islamistes quasiment aussi réactionnaires les uns que les autres. Le « réformateur » Moussavi ne vaut pas mieux que les autres. Il ne vaut pas plus non plus que l’ayatollah Khomeini en 1979.

- Monsieur le Président Chavez, solidarité avec les femmes et la jeunesse en lutte en Iran.

Ainsi que l’indique un texte de La Riposte (2) Ahmadinejad a cherché à gagner le soutien des masses en recourant à une rhétorique anti-impérialiste et « pro-pauvres » mais sans favoriser même de façon tactique l’auto-gouvernement du peuple-classe, bien au contraire. Le 1er mai est un jour de répression pour les syndicalistes en Iran.

On ne saurait donc à l’instar du Président Chavez féliciter Ahmadinejad pour sa réélection. Chavez a raison de critiquer les manœuvres de l’impérialisme nord-américain contre l’Iran il a tort de soutenir un dictateur. Le socialisme iranien ne saurait se construire qu’à partir des luttes populaires. Il ne saurait s’accommoder des élections en « toc » du 13 juin ni de l’aval donné à un quelconque dignitaire du régime.

- Monsieur le Président Chavez, la révolution socialiste en Iran sera féministe, anti-patriarcale et anti-autoritaire.

En Iran, au regard de l’emprise de l’aliénation religieuse-patriarcale, la révolution socialiste viendra des travailleuses femmes et de la jeunesse ou ne viendra pas. Car on ne saurait compter globalement sur les brutes endoctrinées du patriarcat islamiste pour offrir d’en-haut une solution démocratique au peuple-classe iranien. Par contre la diaspora iranienne laïque et démocratique réfugiée de part le monde pourra - c’est un espoir - appuyer le processus d’émancipation populaire. Cet espoir-là, tout comme celui placé sur les secteurs militants en lutte en Iran, n’a rien à voir avec les rêves placés sur les dirigeants actuels (3)

Christian Delarue
Altermondialiste

1) La crise iranienne pose la question de la démocratie : celle des peuples, pas celle exportée par Bush »

http://www.alternatives.ca/auteur55.html

2) Solidarité avec le mouvement des masses iraniennes – Déclaration du Courant Marxiste Révolutionnaire (Venezuela)

http://lariposte.com/Solidarite-avec-le-mouvement-des-masses-iraniennes-1238.html

3) Iran : cessons de prendre nos rêves pour des réalités
Cédric Omet - Marianne / Lundi 15 Juin 2009

http://m.marianne2.fr/index.php?action=article&numero=180874#1


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/