Identitaires, RN : comment l’extrême droite veut tirer profit du coronavirus -Tristan Berteloot

samedi 7 août 2021
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Identitaires, RN : comment l’extrême droite veut tirer profit du coronavirus - Tristan Berteloot (le 20 mars 2020 sur Libération)

A l’extrême droite, la pandémie est réutilisée pour servir un discours identitaire qui rejette la faute sur « l’invasion migratoire » et demande une fermeture pérenne des frontières.
Depuis qu’il est confiné chez lui à cause du coronavirus, Damien Rieu a le tweet encore plus frénétique que d’habitude. Lundi, il a posté une photo de jeunes assis sur un banc à discuter en attendant le bus, casquettes, capuches, l’un portant un masque de protection. Les types dessus n’ont pas l’air méchants, mais ils ont l’air d’être maghrébins. Commentaire de Rieu : « Le confinement des dealers, c’est pas gagné ». La photo est partagée des centaines de fois.

Sur Twitter, Damien Rieu (ou plutôt Lefèvre, son vrai nom) est suivi par 62 000 comptes. Il jouit d’un macaron « certifié », et se présente comme un « lanceur d’alertes de la France périphérique ». Mais en vérité il est l’assistant parlementaire du député européen Philippe Olivier, beau-frère de Marine Le Pen, après avoir travaillé pour le porte-parole du RN, Julien Sanchez, et pour le député Gilbert Collard. Damien Rieu est un identitaire pur jus, du genre à passer ses vacances sur le bateau antimigrants de Defend Europe, ou à contribuer à Fdesouche, média anxiogène pour internautes flippés, anti-islam et anti-étrangers.

Mardi, Rieu postait une vidéo de nuit, prise (comme la photo du banc) derrière la vitre d’une auto. On y voit un groupe d’hommes à la peau noire devant un restaurant McDo. Certains sont allongés par terre. On est à Lyon. Damien Lefèvre-Rieu interpelle la police nationale, présente aussi sur le réseau social : « Il y a des troupeaux de dealers à dégager place Gabriel-Péri, à l’instant ! »

Le même jour, le militant relayait les images d’une femme refusant de se soumettre à un contrôle de police. En plein confinement, on la voit tousser sur les forces de l’ordre pour les faire déguerpir. La vidéo, tournée par un journaliste du site Actu.fr, dont une partie du reportage du jour sera diffusée plus tard sur BFM TV, a été prise boulevard Barbès, à Paris (XVIIIe). La femme sur la vidéo est noire, elle a un accent.

Alors un follower de Rieu répond par un gif montrant Jordan Bardella, vice-président du RN, répéter « Dehors ! ». Un autre commente avec une « carte des QI », ce planisphère très prisé des internautes d’extrême droite. Dessus, il y a du rouge sombre et du bleu ciel, selon qu’on serait plus ou moins intelligent, en fonction de la partie du monde d’où l’on vient. Sans valeur scientifique, l’objet a été créé par un racialiste irlandais affirmant qu’il y a lien entre facultés mentales et géographie. Bien sûr, les pays d’Afrique sont mal placés, et la France se situe dans le haut du panier.

suite sur
https://www.liberation.fr/les-idees/2020/03/20/identitaires-rn-comment-l-extreme-droite-veut-profiter-du-coronavirus_1782297/