INDECOSA-CGT : Quelles mesures pour prendre l’avion dans l’avenir dans la perspective du Déconfinement ?

vendredi 15 mai 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 13%

INDECOSA-CGT : Quelles mesures pour prendre l’avion dans l’avenir dans la perspective du Déconfinement ?

L’épidémie va modifier pour un bon moment nos conditions de voyages. Les plus impactés sont sans nul doute les compagnies aériennes avec des baisses de chiffre d’affaires vertigineuses par rapport à l’exercice précédent. Pour préparer la relance de l’activité elles communiquent beaucoup sur les mesures qui seront prises notamment sur les gestes barrières et autres distanciation sociale. Une compagnie comme Air France qui vient d’augmenter ses liaisons impose le port du masque pour tout le monde sans distinction. Le service à bord n’est plus assuré pour les vols inférieurs à deux heures et demie.
Les salons type VIP ne sont plus accessibles dans les aéroports et les accès aux zones d’embarquement et de débarquement sont rythmés à intervalles réguliers. Enfin il est procédé à des désinfections très fréquentes pour éviter les risques de transmission. Revenons dans le détail sur les mesures à prendre pour un départ depuis la France, il vous faut :

1) Une déclaration de déplacement dérogatoire

Les déplacements à une distance de plus de 100 kilomètres à vol d’oiseau par rapport à son domicile et en dehors de son département de résidence restent interdits, sauf exceptions (déplacements professionnels, de santé, pour un motif familial impérieux, etc.). Pour prendre l’avion, le voyageur devra se munir d’une déclaration de déplacement à télécharger en format papier ou numérique sur le site du ministère de l’intérieur.

En plus de la déclaration, il faut se munir d’un justificatif de domicile daté de moins d’un an et de documents prouvant le caractère impérieux du déplacement.

2) Une déclaration sur l’honneur d’absence de symptômes du Covid-19

Avant son embarquement, tout passager devra présenter au transporteur aérien une déclaration sur l’honneur attestant qu’il ne présente pas de symptôme d’infection du Covid-19. À défaut de présentation, il ne pourra pas monter dans l’avion.

L’accès à l’avion pourra également être interdit si le passager n’a pas voulu se soumettre à un contrôle de température. Depuis lundi 11 mai, Air France a décidé de mettre en place des contrôles de température des voyageurs au départ de l’ensemble de ses vols. La vérification sera effectuée au moyen de thermomètres infrarouges sans contact. En cas de température supérieure à 38°C vous ne pourrez pas partir et il faudra remettre votre voyage à plus tard.
Dans les aéroports et les avions il faut appliquer scrupuleusement les gestes barrières (ne pas se serrer la main ou s’embrasser pour se saluer, tousser et éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir jetable à usage unique, se laver régulièrement les mains, éviter de se toucher le visage) et la distanciation sociale sont rappelés par un affichage et des annonces sonores.

Des points d’eau avec du savon et des distributeurs de gel hydroalcoolique sont également mis à disposition des voyageurs afin qu’ils puissent se laver les mains.

Le groupe Aéroports de Paris indique avoir matérialisé la distance de sécurité à observer dans tous les espaces d’attente lors de l’accomplissement des formalités d’enregistrement, de contrôle et d’embarquement. Un siège sur deux a également été laissé vacant dans tout l’aéroport Roissy- Charles-de-Gaulle et des plexiglas ont été disposés sur l’ensemble des comptoirs. Le groupe affirme, par ailleurs, désinfecter plusieurs fois par jour les installations aéroportuaires, les points de contact tels que les boutons d’ascenseurs, les accoudoirs, les comptoirs...

3) Port du masque obligatoire dans les aéroports et les avions

« Toute personne âgée de 11 ans ou plus qui accède ou demeure dans les espaces accessibles aux passagers des aérogares, les véhicules réservés aux transferts des passagers ou les aéronefs effectuant du transport public à destination, en provenance ou à l’intérieur du territoire national, doit porter un masque de protection », précise le décret publié le 11 mai.
En l’absence de masque, l’accès est refusé. Il peut être demandé que le masque soit retiré pour les contrôles d’identité des passagers.
Si dans les transports en commun et les trains, la distanciation sociale d’au moins un mètre doit être respectée, ce n’est pas forcément le cas dans les avions.

La distanciation physique « est praticable tant que nous sommes en activité réduite » mais elle ne l’est pas « à grande échelle », a expliqué le secrétaire d’État aux Transports sur RTL dimanche 10 mai. « Aujourd’hui, les taux de remplissage sont de l’ordre de 45 à 50 % » chez Air France, a-t-il rappelé en précisant que « la rentabilité économique débute à environ 75% de remplissage ».

En revanche le ministre ne communique pas sur les conséquences sur le surcout pour les voyageurs et c’est bien dommage. Le faible taux de remplissage à bord engendre une inflation des prix relativement importante avec parfois près de cinquante pour cent d’augmentation par rapport à ceux d’avant la crise.

La rareté fait le prix, mais dans un contexte de baisse de pouvoir d’achat d’un bon nombre de ménages cela pourrait devenir intenable et le gouvernement serait bien inspiré de mieux encadrer les prix pour éviter que ce soit une fois de plus les plus modestes qui « trinquent ».
Quant aux compagnies « low cost » elles ne sont pas très bavardes et c’est le moins que l’on puisse dire, leurs objectifs étant d’avoir un taux de remplissage important avec des coûts minimes.

La compagnie Irlandaise « Raynair » qui prévoit d’augmenter ses offres dès cet été, s’est bien gardée d’en faire de trop. Ainsi elle annonce laconiquement, qu’elle effectuera des relevés de températures à l’entrée des terminaux et exigera le port du masque de l’enregistrement jusqu’au débarquement. Aucune mesure impérative d’éloignement entre les passagers n’est prévue. Tout au plus elle va procéder à des recommandations.

Arnaud FAUCON
secrétaire national
14 mai 2020

http://www.indecosa.cgt.fr/pages/consom-info-n-40-confinement-quelles-mesures-pour-prendre-l-avion


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/