Dénonçons l’intolérable ! Marche mondiale des femmes.

vendredi 3 avril 2009
par  Amitié entre les peuples
popularité : 19%

Dénonçons l’intolérable !

La Marche Mondiale des Femmes exprime son indignation face à
l’horreur des textes du rappeur Orelsam. Ses propos misogynes
appellent à la violence, injurient et traitent les femmes de manière
dégradante et humiliante.

Il n’est pas le seul, d’autres chanteurs de rap exhibent des propos
pornographiques dont les images inspirent très clairement les textes
de ces chanteurs.

Tant de mépris, de dégoût, de démonstration de machisme, de volonté
de domination, nous font prendre conscience, une fois de plus, des
modèles de relations entre les filles et les garçons véhiculés dans
ces chansons et les clips qui les accompagnent et auxquels les
garçons peuvent s’identifier. Pour eux, nous sommes toutes des
putes, une marchandise que l’on prend ou l’on jette, une poupée
assujettie à la volonté de l’homme, et qu’il détruit dès qu’elle lui
échappe.

Les « viols collectifs », les assassinats dans le cadre familial,
Sohane - Marie Trintignant, des inconnues assassinées par leur
conjoint, les femmes et jeunes fille, parfois même des fillettes,
violées - voilà où les images dégradantes des femmes que
transportent les publicités, les films et images pornographiques,
ont conduit les mentalités construites par le patriarcat pour
dominer les femmes du monde.

Qui tolère les propos sexistes ? Qui accepte l’appel au meurtre ?
Comment les organisateurs des festivals de musique ont-ils pu
accepter que l’on traite les femmes de cette manière ? Quelle maison
de production a pu financer ces CD ?

*Ce n’est pas seulement un chanteur, c’est un ensemble large qui
constitue un réseau technique, artistique et commercial, complice et
qui doit être sanctionné.*

Les associations féministes réagissent nombreuses et nous prenons
progressivement la mesure de l’horreur qui nous environne. Dans ce
contexte, le silence des associations de défense des " droits de
l’homme " sont singulièrement étonnantes !

*A juste titre, la société est indignée par tout type de propos
racistes, pourquoi ne l’est-elle pas de même manière par les propos
sexistes ?*

Quant au gouvernement, Valérie Létard, dans un communiqué de presse,
s’indigne des paroles d’Orelsan et rappelle l’article 24 de la loi
de la presse de 1881 qui permet de les punir, pour ensuite se
défausser de toutes responsabilités en assurant les associations de
son soutien si elles portent plainte !

- Nous exigeons le retrait total de toutes les chansons et images
qui insultent, humilient et dégradent les femmes, tant à la vente
qu’à la diffusion sur les réseaux Internet.

- Nous exigeons qu’aucun spectacle, aucun festival n’accepte de tels
« artistes », pas seulement en éliminant les chansons choquantes
mais en boycottant totalement ceux qui osent tenir de tels propos.

- Nous exigeons des sanctions pénales pour toute production et/ou
diffusion de tels textes ou images.

PDF - 61.2 ko
Courrier-MMF-No129-Orelsan

Brèves

1er avril 2019 - https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples...

https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?__tn__=kC-R&eid=ARAlE0j62Ov1p020U6t2MdIVfzLy (...)

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d