Candidature du MRAP au CA d’ ATTAC (octobre 2006)

mercredi 8 septembre 2021
par  Amitié entre les peuples
popularité : 11%

Document 15 ans après

Candidature du MRAP au CA d’ ATTAC (octobre 2006)

http://www.mrap.fr/international/mondialisation/candidature-du-mrap-au-ca-d-attac-octobre-2006

Le MRAP, membre fondateur d’ ATTAC (1), mouvement laïc, indépendant et pluriel, n’a jamais été jusqu’en 2006, candidat au Conseil d’ Administration d’ ATTAC. C’est l’élargissement progressif du champ d’intervention d’ ATTAC qui a suscité un intérêt renouvelé du MRAP pour l’altermondialisme et l’alterdémocratie citoyenne et qui a motivé sa candidature . Christian DELARUE, Secrétaire national, membre du Bureau exécutif et du CA du MRAP qui est aussi le délégué du MRAP au titre des fondateurs d’ATTAC en sera le représentant.

Le MRAP se propose de continuer à participer comme il l’a déjà fait au sein de l’ Université d’été ainsi qu’ en commissions nationales (Logement, démocratie...) , qu’en groupe lié au Conseil scientifique (Migrations), qu’au sein de comités locaux (celui de Rennes notamment) à la construction du mouvement altermondialiste international ainsi qu’à l’élaboration du contenu du Manifeste d’ ATTAC France. La seule condition mise à cette participation est la non transformation d’ATTAC en parti politique.

Plus particulièrement, la question de l’articulation nécessaire entre démocratisation de la société française, européenne et mondiale et la lutte contre le racisme sous toutes ses formes est plus que jamais d’actualité. L’apport du MRAP semble ici se justifier . Le MRAP trouve dans la promotion que fait ATTAC du citoyen libéré des carcans de l’ordre social dominant ainsi que son souci d’ égalité (3) foncière entre humains de toutes origines un axe de lutte partagé qui vient se greffé aisément sur son objectif d’ « amitié entre les peuples »(4).

Le MRAP, par l’intermédiaire de son délégué, se propose également de participer à la lutte pour la défense et la promotion des services publics partout sur le territoire notamment dans les banlieues et les quartiers délaissés.

Le MRAP juge éminament profitable au dégagement d’une alternative au libéralisme et au social-libéralisme le mode d’élaboration pluriel qui se pratique dans ATTAC tant avec les comités locaux que le Conseil scientifique et le Collège des fondateurs. Il souhaite notamment continuer à agir avec les syndicats de salariés soucieux de l’indépendance du salariat par rapport au patronat et aux divers gouvernements.

Mais, le MRAP n’est pas nécessairement engagé par toutes les positions prises par ATTAC y compris d’ailleurs celles de son délégué candidat au CA. Tout dépend du domaine concerné . Le champ d’intervention d’ATTAC est plus large que celui du MRAP. Mais un échange et un partage de contenu peut s’opérer sur les questions qui intéressent autant le MRAP qu’ ATTAC.

Notes
1 Le MRAP souhaite une modification des statuts permettant de distinguer parmis les cotisants les adhérents personne physique et les adhérents personne morale
2 Le MRAP n’a pas encore désigné un binôme pour cette fonction. Par contre un groupe de camarades ayant la double appartenance MRAP-ATTAC est en cours de constitution.
3 Le souci d’égalité antiraciste complète celui d’égalité hommes/femmes avancé au sein d’ATTAC.
4 Le mot peuple ne figure pas dans le nouvel « Alter » mais consitue bien le sujet altermondialiste porteur du projet d’un autremonde.