CONSTRUIRE LA « DACIA LOGAN » DU LOGEMENT POUR TOUS !

dimanche 3 août 2008
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

OU LE DROIT AU LOGEMENT DE QUALITE (*)

La comparaison avec cette voiture connue pour son confort à relativement faible prix a ses limites mais signifie qu’en matière de logement il faut faire mieux et pour nettement moins cher (la Logan n’est pas donnée !) . On peut avoir une automobile de moins bonne qualité qu’une DACIA LOGAN sans problème particulier mais s’agissant de son logement l’équivalent de la DACIA LOGAN serait le plancher qualitatif . Autrement dit, la comparaison avec cette nouvelle voiture signifie aussi qu’en matière de logement la simplicité n’est pas de mise et que la production de logement doit croitre non seulement quantitativement mais aussi qualitativement et pour moins cher. Du coup la sortie de la logique marchande s’impose : il faut alors penser service public et tarification hors marché (1).

En matière de droit au logement c’est un logement de qualité qu’il convient de revendiquer pour tous les mal logés. Et le mal logement va au-delà de ce que les statistiques officielles repèrent comme tel (1). Il y a en fait toute une gamme de mal logés . Outre les mal logés, il y a aussi celles et ceux qui ne sont pas logés du tout. Mais mon propos vise a promouvoir un droit au logement « par le haut » donc à partir des insatisfactions des mieux logés parmis les mal logés, autrement dit à partir de ce que les habitants en logement de peu de confort mais pas nécessairement bon marché seraient en droit de revendiquer. Il faut ici entrer dans le concret sans être exhaustif.

I - Revendiquer l’existant en plus grand ou en mieux.

S’agissant des pièces principales : Disposer de chambres ou il est difficile de passer entre le lit et le meuble à vêtement est aussi une variété de mal logement. Il convient d’avoir autant de chambres que de cohabitants. De même avoir une cuisine trop petite est trop courant.

S’agissant des pièces annexes : Disposer d’une cave humide en terre battue sans éclairage c’est du mal logement même si l’appartement est correct .
Avoir un balcon étroit n’est certainement un espace à vivre (à peine un lieu ou l’on vient fumer). Disposer d’une terrasse

II - Revendiquer en plus de l’existant.

Avoir une cuisine même de taille correcte sans arrière cuisine c’est aujourd’hui un manque de confort réel. L’arrière cuisine ne devrait plus être un luxe
Peut-on revendiquer le jardin pour tous ? En voyant l’extension infinie des lotissements de grandes surfaces d’habitat et de pelouse il convient sans doute de fixer des limites. Mais qui les fixe ? Quels critères ? Il ne s’agit pas en tout cas de revendiquer pour tous des jardins grandioses en périphérie des villes. Reste que de disposer d’une surface à l’air libre permettant de s’attabler en toute convivialité est légitime pour tous et que la terrasse ne remplace pas un petit jardin.

Christian DELARUE
Commission logement d’ATTAC France

(*) billet rapide voir plus amples développements en notes :

(1) Surle Service public national du logement voir sur site ATTAC France Conférence avec Olivier TRIC notamment.

http://www.france.attac.org/

(2) Le mal logement en 2007 le 14 mars 2007

http://www.inegalites.fr/

3) Un petit jardin n’est pas un luxe :
Le printemps, les fleurs, le jardin et l’écosocialisme.


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/