Islamophobie, racisme antimusulman


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 16 mars 2010
par  Amitié entre les peuples

I - Identité nationale, ethnos-demos, « section de peuple »

IDENTITE NATIONALE – ETHNOS/DEMOS – SECTION DE PEUPLE.
Extrait de conférence sur invitation UNEF . Faculté de droit de Rennes.
Sur le thème à discuter la distinction ethnos-demos est fondamentale. Cette summa divisio de la science politique est à rapporter à la notion de « section de peuple », la (...)

mercredi 3 mars 2010
par  Amitié entre les peuples

UNEF -MRAP : Faculté de droit Rennes

Conférence du mercredi 3 mars 2010
Faculté de droit Rennes
L’UNEF Rennes a invité Christian DELARUE responsable national du MRAP pour initier un débat sur le thème suivant :
L’égalité et la laïcité face à la montée du communautarisme et au faux débat sur l’identité nationale.
I - Identité nationale, (...)

jeudi 18 février 2010
par  Amitié entre les peuples

La « laïcité ethnique », la racisation et le racisme C Delarue

La « laïcité ethnique », la racisation et le racisme
La racisation est le procédé de coagulation et séparation d’un groupe humain. Cette racisation opère systématiquement une hiérarchisation qui la pose comme intrinsèquement raciste. Il n’y a pas en réalité une racisation qui serait neutre et isolé de (...)

jeudi 18 février 2010
par  Amitié entre les peuples

Burqa : A qui profite la loi ? M. Aounit et V.Geisser

25 janvier 2010 Burqa : A qui profite la loi ? Mouloud Aounit* et Vincent Geisser**
Le développement du port du niqab dans la société française constitue sans aucun doute un phénomène sectaro-religieux qui ne saurait être justifié par la liberté de conscience et le traditionnel couplet sur le respect (...)

mercredi 27 janvier 2010
par  Amitié entre les peuples

Burqa : Rebond sur l’article de M Aounit et V Geisser. C Delarue

Burqa : Rebond sur l’article de Mouloud Aounit et Vincent Geisser (ci-dessous -1) par Christian Delarue
Il faut en terminer au plus vite avec ce voile intégral. Non par par interdiction totale ou mesure répressive mais par un geste politique qui ferme le débat national. Et clore ce débat ne (...)