Islam radical, Islam autoritaire, Islam terroriste.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 25 octobre 2021
par  Amitié entre les peuples

La CRI (Coordination contre le racisme et l’islamophobie) dissoute . Christian Delarue

La CRI a été dissoute.
La CRI (Coordination contre le racisme et l’islamophobie), a été dissoute en conseil des ministres.
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/231021/la-cri-coordination-contre-le-racisme-et-lislamophobie-dissoute
XX
On peut lire le document motivant cette décision (...)

samedi 15 mai 2021
par  Amitié entre les peuples

Les 5 défauts fondamentaux d’un intégriste islamique.

Les 5 défauts fondamentaux d’un intégriste islamique
Il faut le répéter : il y a une composante oppressive très réactionnaire, obscurantiste, psycho-rigide, au sein du monde musulman qui s’est mondialisée et qui fait peur, qui suscite une légitime « intégrismophobie » . Il ne s’agit pas seulement de (...)

dimanche 14 février 2021
par  Amitié entre les peuples

Haoues Seniguer : “La Charte des principes pour l’Islam de France est un marché de dupes“

M Haoues Seniguer a participé fin 2014 à cet entretien sur l’islamisme dont la lecture et relecture m’a incité à le lire à nouveau aujourd’hui, à propos de la « Charte des principes pour l’Islam de France » (fin janvier 2021). Son analyse m’apparaît pertinente. - Ch Delarue
Entretien avec Haoues Seniguer (...)

dimanche 14 février 2021
par  Amitié entre les peuples

Lettre ouverte de Jean Ferrat à Mouloud Aounit - MRAP 2006

Document
Il y a 15 ans, en 2006, plusieurs débats (Redeker, place des intégrismes religieux, et ce après les débats sur l’appel des Indigènes de la République en 2005) ont secoué le MRAP (et d’autres organisations de gauche : syndicats, associations féministes, altermondialistes, laïques, écologistes, (...)

samedi 2 janvier 2021
par  Amitié entre les peuples

Définition de l’islamisme selon la Charte des valeurs

Le projet d’une adhésion à une « charte des valeurs »
Par le biais d’une “charte des valeurs” de l’islam, Emmanuel Macron espérait une adhésion formelle des courants musulmans aux valeurs et aux lois républicaines. Mais le projet de synthèse préparé par Mohammed Moussaoui, le président du le Conseil (...)